Recommandé
Le tir et les signaux neuronaux

Le tir et les signaux neuronaux

Toute activité du corps humain modifie les signaux neuronaux. Ces signaux électriques sont émis par les neurones. L’électricité produite est d’origine chimique sodium, potassium. La différence de potentiel est exprimée en micro volt entre 20 et 200µV.

Le casque, que vous voyez ci-dessus, est un outil grand public pour mesurer les signaux neuronaux émis par le cerveau. Il ne nécessite aucune compétence particulière pour son utilisation, c’est simple et ludique.  Il comporte pour celui-là 5 capteurs EEG, Il existe aussi en version 14 capteurs EEG avec des possibilités plus pro, donc beaucoup plus vastes. Ces capteurs peuvent mesurer le stress, engagement, intérêt, relaxation, concentration et excitation et enregistré la position et les mouvements de la tête dans 9 axes.

LE CASQUE NEURONAL 

 Ce casque est en fait une interface d’acquisition de données issues directement du cerveau par mesure des signaux neuronaux. C’est un BCI (Brain-Computer Interface) ou « interface cerveau-machine » désignant le système de liaison directe entre un cerveau et un ordinateur. Se connecte sans fil aux PC, aux tablettes et aux smartphones avec Windows, Linux, MAC OSX, Android ou iOS.

Les informations sont transmises à un ordinateur par bluetooth, comme le clavier, la souris ou le scanner. Un premier logiciel permet de calibrer les ondes émises par le cerveau. C’est assez long mais c’est indispensable et ça garantit par la suite, un usage facile. Et un second permet à partir de la pensée de déclencher des actions.

A quoi sert ce casque ?

C’est une interface entre le cerveau et l’ordinateur. Il permet dans la version de base de réaliser des actions uniquement par la pensée. Comme par exemple le pilotage d’un robot, un drone ou plus simplement allumer ou éteindre une lumière uniquement par la pensée.

Mais que vient faire les signaux neuronaux dans le tir ?

Le tireur est l’interface ultime du tir, sans lui la carabine est juste un barreau de métal. L’action du tir fait intervenir une multitude de neurones qui vont interagir pour produire un tir parfait.

Le cerveau est le centre de la décision, qui peut être induit en erreur, par une multitude de facteurs pas toujours conscients et pas toujours mesurables.

L’idée est de mesurer lors d’une séance de tir les variations qui se sont produites dans le cerveau entre chaque tir et de voir si oui ou non une erreur en cible peut être expliquée et visualisée, après analyse des données.

Partant de là on peut savoir à quel moment une perturbation cérébrale, pensée négative, perturbation visuelle, perturbation sensorielle,  ont modifié l’impact en cible.

Chaque tireur est plus ou moins sensible aux éléments extérieurs. Mais n’importe quelle pensée peut influencer le tir de façon positive ou négative.

Ensuite, un processus éducatif peut se mettre en place lors des entrainements pour déterminer quelle pensée va produire un 10 et laquelle un 7 ou un 8.

En développant des applications spécifiques, un coach derrière son écran en temps réel peut voir si le tireur subit des perturbations ou si au contraire il est pleinement en possession de ses moyens.  

Le casque neuronal ne mesure que les courants électriques du cerveau et n’envoie aucun signal et ne lit pas dans les pensées, c’est juste un récepteur de signaux électriques. C’est totalement sans danger et complètement inoffensif. C’est un simple multimètre ultra-sensible, puisque les signaux sont amplifiés comme en un EEG traditionnel 1 million de fois.

Pour l’instant il n’existe pas d’application dédiée au tir à proprement parlé. Il faudra donc développer des applications spécifiques, qui pourront analyser et qui pourront prendre en charge la formation des tireurs en faisant de la gestion mentale sans trop d’effort.

Nous sommes là en neuroscience de base, il n’y a rien de compliqué. Mais c’est à faire. Le coût de l’investissement est vraiment minime puisque le casque de base est vendu par son créateur directement depuis les USA pour la somme de$299 et jusqu’à $799 pour la version pro qui permettra le développement d’applications. Notons que les entreprises qui vont se lancer dès maintenant dans l’aventure assez facile auront une longueur d’avance non négligeable.

Il faut se rendre compte que les possibilités de développement vont servir pour les handicapés en leur donnant le pouvoir de la pensée sur leur environnement.

Cet outil est un pas direct dans le futur, et en fait assez proche. Dans les évolutions futures il remplacera le téléphone et projettera un écran virtuel utilisable. Ce casque sera miniaturisé et il sera aussi indispensable qu’une montre à aiguilles des années 50.

Daniel Buisson, © 2019

Lien Emotiv : https://www.emotiv.com/product/emotiv-insight-5-channel-mobile-eeg/

Lien projet : https://www.journaldugeek.com/2019/04/24/elon-musk-arrivee-neuralink-interface-connecte-cerveau-machine/

Recommandé
L’entretiend d’une carabine CZ

L’entretiend d’une carabine CZ

La Cz est une carabine de précision même si elle ne possède pas un canon match à proprement parler. Son entretien demande des outils spécifiques, mais les protocoles de nettoyage ne sont pas différents des carabines de matchs à plusieurs milliers d’euros.

Il est un fait établi par mes clients, que leur CZ entretenue comme une carabine match tire mieux et a de meilleures performances qu’une CZ qui n’a jamais été entretenue ou mal.

Mal entretenue veut dire à sec, soit avec des brosses bronze bas de gamme à sec, ou pire, avec des boresnacks qui ne sont pas faits pour des carabines de précision mais pour des carabines de guerre sur des terrains d’opérations où il est inconcevable de prendre une baguette non démontable pour entretenir son canon. Les aides chimiques et mécaniques sont indissociables pour un entretien parfait.

Les CZ ont des canons acier qui demandent des soins réguliers, le fabriquant ayant choisi dans la norme CIP du 22Lr des côtes minimales tout en restant dans le calibre 22LR. C’est pour cela qu’il est quasi impossible de passer une baguette normale de calibre 22 dans un canon CZ. Et que même les brosses, qui sont pourtant bien au calibre 22, sont difficiles à passer. Rien d’anormal, c’est juste une côte CIP minimale, d’autres fabricants de canon utilisent ces côtes et sont parmi les meilleurs du monde.

L’entretien de la CZ au stand.

Au stand, après chaque séance de tir, que ce soit 25 munitions ou 150 munitions :

– Introduction du guide baguette spécifique CZ

– Deux patchs ronds à sec

– Deux patchs humidifiés avec du Rimfire

– 3 à 4 patchs à sec.

Ceci est le traitement minimal à faire après chaque séance de tir.

L’entretien de la CZ à la maison :

Arrivé à la maison, un protocole Espinet et graisse bleue est nécessaire à partir de 2 boites soit 100 tirs. Cela peut être moins, suivant la qualité des munitions ou légèrement plus pour des munitions de match. Mais ce qui fera prendre la décision de l’urgence d’un protocoleEspinet est un écart non expliqué en cible ou moins de mouches.

C’est d’ailleurs ce dernier critère qui fera faire un protocole Iosso. Cette méthode est terriblement efficace pour avoir un canon dans un état de surface optimal. C’est surtout vrai si vous voulez faire de la précision, j’entends par précision une pièce de 10 cts à 50 mètres.

Pour les parties mobiles, soit du lubrifiant Luquetiss soit du gun oil. L’avantage du premier permet aussi une fluidité du réarmement, même après sa suppression par essuyage. Le petit inconvénient est qu’il faut le retirer après chaque séance de tir avec un papier essuie tout ou un chiffon propre, pour ne pas que des particules de sable ou de poussière s’accrochent. Le gun oil lui peut rester (à faible dose) en place, mais garde l’arme graisseuse ce qui n’est pas vraiment agréable, le film de lubrifiant devant être invisible.

Liste du matériel

Voici la liste du matériel nécessaire  spécifique d’une CZ, qui  pourra être utilisé avec bonheur sur n’importe quel calibre 22 LR sauf les brosses qu’il faudra choisir dans le calibre 22LR normal.  L’instrument de nettoyage inoxydable permet de retirer sans dommage (bout inox arrondi) les amas de saleté dans les endroits inaccessibles, logement des extracteurs, intérieurs de la culasse etc.

Devrons être ajoutés les 3 produits Iosso, qui font partie du protocole Iosso, à savoir la brosse bleue, la pâte Iosso Bore cleaner et l’huile Iosso triple action spécifique.

Graisse bleue 0001        
RimFire Blend, Nettoyage et déplombant canon 0003        
Luquetiss : Lubrifiant verrou de culasse A1        
Patch coton flanelle rond 1000 pièces jar-016        
Instrument de nettoyage inoxydable RS725        
Baguette Dewey spéciale carabine CZ CZ-special        
Adaptateur 17A 5/40 en 8/32 D-17A        
Brosse bronze spécial CZ CZ-B-22P        
Guide baguette CZ 452/453/455 CZ-452-455        
Brosse bronze spécial CZ (longue)
Brosse au calibre 20 convient pour le calibre 17 HMR
CZ-B-20P      
Box Munitions Isotherme

Box Munitions Isotherme

Le transport et la conservation des munitions dans les conditions optimales est un problème. Les solutions toutes faites n’existaient pas.

J’ai donc élaboré un outil de conservation, de suivi et de contrôle, qui va nous mettre à l’abri des surprises du changement de température lors des déplacements pour les compétitions.

Cette box super sécurisée et hermétique, est ultra robuste, isolante et protectrice pour les munitions, quelles que soient les conditions météo.

Joint hermétique et trou pour cadenas

Triple paroi, plastique, mousse et polystyrène, protège les précieuses munitions de tous les aléas climatiques. D’après RWS les munitions doivent être conservées le plus près possible de 21°C avec un taux d’humidité de 70%.

500 munitions ou moins contiennent aisement

Un testeur de contrôle (plus un de rechange) sont donc livrés avec la box. Ces détecteurs de dépassement de température réagissent t à partir de 25°C. C’est un processus chimique qui permet de savoir pendant combien de temps la température est montée à 25°C, Il suffit de tirer la languette pour le mettre en action.

Trois pastilles donnent la durée d’atteinte de la limite pendant, 30 minutes, 2 heures et 8 heures. Si la température limite de  25°C n’est pas atteinte , le capteur reste actif pendant 2 ans. En cadeau, je joins aussi un capteur permanent d’hygrométrie qui change de couleur suivant le taux d’humidité à l’intérieur de la box.

Contrôle Hydrométrie de 20% à 80%

Cette box n’est pas équipée de serrure, car l’oubli ou la perte des clés serait fatale au résultat de la compétition et aussi surement à la box elle-même. Mais il est toujours possible sur commande (délai 2 semaines) d’obtenir la même box avec des serrures de sécurité. Mais il est possible d’utiliser 2 cadenas dans les emplacements prévus de chaque côté de la box. La box peut contenir jusqu’à 500 munitions sans problème.

La mienne est déjà en service et j’en suis particulièrement satisfait.

Daniel Buisson

Nouveau : Flacon de sécurité pour le stand de tir

Nouveau : Flacon de sécurité pour le stand de tir

 

Flacon de sécurité pour le transport des produits chimiques au stand. Combien de fois avez-vous pesté contre un flacon mal fermé, ou avec une fuite. Ces petites fioles très pratiques vont vous faire gagner beaucoup de temps.

La contenance est suffisant pour 2 jours de compétition. Très pratique l’étiquette à cocher permet de se souvenir du contenu.

Le protocole IOSSO* d’optimisation de l’état de surface des canons de carabines

Le protocole IOSSO* d’optimisation de l’état de surface des canons de carabines

Protocole Iosso

Le principe de cette méthode repose sur la reconstitution d’un état de surface optimal du canon. Les traitements de surface permettent de modifier les propriétés de la couche superficielle de l’acier.

Partant du principe que, plus l’état de surface du canon est  parfait et plus la précision le sera aussi. La régularité parfaite de la surface intérieure du canon va permettre une meilleure précision sans aucune rugosité. L’iosso va donc agir sur les micro rugosités du canon, en les éliminant par un polissage doux.

Rugosité :

C’est l’ensemble des irrégularités d’une surface à caractère micrographique et macrographique. Les surfaces usinées ne sont pas parfaites, elles présentent des irrégularités dues aux procédés d’obtentions, aux outils, à la matière, etc.

Le résultat de la pâte Iosso est assez remarquable, au final le résultat obtenu en cible resserre le cercle de diffusion de la munition (groupement) le canon est plus précis et plus régulier.

Une fois que l’état de surface optimal est atteint, un simple protocole Espinet de nettoyage et il retrouvera son lustre.

Cette méthode est donc très économique, une fois à deux fois par an est une bonne base de départ. Mais c’est seulement en utilisant un bore-scope (Endoscope canon) que l’on saura très exactement ce qu’il en est.

Le protocole :

Celui d’Iosso semble le plus efficace et le plus rapide, il repose sur trois accessoires indispensables, la brosse premium bleue, l’huile triple action et bien sûr, la pâte Iosso bore cleaner.

Mode d’emploi :

Au préalable faire un protocole Espinet complet sans finaliser avec la graisse bleue.

  1. Passer 2 patchs largement imbibés de l’huile triple action.
  2. Passez la brosse bleue avec un minimum de pâte étalée sur la pointe de la brosse, la quantité est proche de celle d’un petit pois.
  3. Faire 8 à 12 passages aller-retour en sortant du canon à chaque passage. Dès que la brosse est devenue noire, passer à l’étape suivante.
  4. Ensuite passage de 3 patchs secs, puis 3 patchs imbibés largement de triple action.
  5. Il est possible de s’aider de C4 Remover de Boretech qui permet d’éliminer le carbone.
  6. Tous les patchs vont ressortir absolument noirs, il y a une action chimique de la pâte sur l’acier ou l’inox. Mais il y a aussi du plastique noir de la baguette. L’huile Iosso éliminant aussi le plastique, son utilisation est obligatoire pour un fini optimum.
  7. Il va falloir éliminer toute trace noire à l’intérieur du canon en s’aidant de C4 Remover et d’huile triple action.
  8. Pour finir 2 patchs de graisse bleue en ayant pris soin de sécher au préalable le canon par des patchs secs.

Pour restaurer votre brosse bleue, il suffit de la passer sous l’eau chaude non brûlante et de frotter avec une brosse à ongles, pour qu’elle redevienne bleue et propre pour la prochaine fois.

Ne pas utiliser des tampons VFG trop peu efficaces dans ce cas, mais des patchs de coton rond ou carré.

L’intérieur de votre canon sera un vrai miroir que l’on obtient seulement avec cette pâte.

Mes clients qui font le Circuit national ont fait des 250 en match, certains pour la première fois après l’achat de la pâte Iosso, J’ai moi-même réalisé mon premier 250 avec ce protocole. Il ne fait pas tout, mais il optimise un canon à la perfection.

*Iosso est une marque américaine de produit d’entretien pour les armes. Cette entreprise existe depuis plus de 30 ans.

 

Les secrets de la graisse bleue

Les secrets de la graisse bleue

Les secrets de la graisse bleue : Tout savoir sur elle

Comme tout produit qui fonctionne très bien, la graisse bleue engendre parfois des phantasmes qui reposent la plupart du temps sur un manque d’information.

Soyons clair, si vous tirez avec des munitions bas de gamme ou non sélectionnées pour le canon, la graisse bleue ne vous rendra pas plus précis. Elle est juste là pour vous faire économiser des munitions et pour vous apporter de la régularité dans vos tirs.

La graisse bleue est une substance faite uniquement pour reconditionner un canon de 22LR après un nettoyage au rimfire blend. Aucune autre utilisation n’est possible avec.

Mais je vais commencer par ce qu’il ne faut JAMAIS faire avec la graisse bleue.

L’utilisation de la graisse bleue : ce qu’il ne faut jamais faire

  1. Ne jamais passer de la graisse bleue dans un canon sale. Elle ne sert à rien dans ce cas, elle ne pourrait qu’aggraver les résultats.
  2. Mettre de la graisse bleue sur des munitions. La précision en cible serait digne d’un tir de chevrotine.
  3. Passer la graisse bleue avec un tampon VFG. La quantité et la surface de frottement sont insuffisantes, de plus le tampon VFG est fait pour absorber pas pour distribuer. Mettre la graisse bleue avec des patchs et rien d’autre.
  4. Utiliser la graisse bleue dans d’autres calibres que le 22LR. C’est inutile et anachronique, la graisse bleue augmentera la vitesse et le résultat en cible sera aléatoire.
  5. Oublier de mettre la graisse bleue dans sa poche, couvercle métallique vers soi avant utilisation. Oui c’est indispensable pour faciliter l’imprégnation de la graisse bleue sur le patch.

Qu’apporte le nettoyage du canon ?

Partir d’un état connu et reproduisible est un gage de régularité et donc de succès. Un canon propre est dans un état connu, donc stable, car il est facile en utilisant le bon protocole de nettoyage de revenir à l’état initial.

Un canon non entretenu, (même s’il fait des 10), va évoluer irrémédiablement avec le temps. Et au final après un nombre de coups très variable, il faudra repartir à zéro, avec parfois un magnifique anneau de carbone à la clé, très difficile à éliminer.

Le plomb, en moins d’une semaine, s’oxyde et se transforme en divers oxydes de plomb, produits très corrosifs pour l’acier qui se rajoutent au souffre produit par l’explosion de la poudre. Il faut absolument éliminer ces composés chimiques nocifs pour l’acier.

Définition de nettoyage

Le carbone ou le plomb ne partent pas sans aide chimique. A l’inverse l’action chimique seule ne suffit pas surtout le long de rayures. Les boresnakes marchent bien avec des gros calibres utilisant des balles non lubrifiées. En 22LR ils créent de belles micro rayures dans le plomb frais ce qui est lamentable pour la précision. C’est exactement comme passer une brosse bronze à sec, c’est juste catastrophique en terme de résultats.

Le type parfait du nettoyage passe par l’utilisation du protocole Espinet qui a l’avantage d’être précis et rigoureux.

Mais à quoi sert la graisse bleue ?

C’est une substance qui permet de reconditionner le canon en restaurant l’état de surface de celui-ci, après un nettoyage à blanc, c’est-à-dire, après l’élimination du plomb, carbone et de la graisse laissés par les balles en plomb et d’autres composés soufrés issus de la combustion de la poudre.

La graisse bleue vendue sur le site www.club50-60.com est spécialement adaptée au calibre 22 LR et à rien d’autre, la formule et les produits sont sélectionnés spécialement pour le calibre 22 LR..

Pour en revenir au nettoyage, après le protocole JL Espinet, le canon est proche de son état d’origine s’il le canon a été régulièrement entretenu. Ce n’est presque jamais le cas sur des carabines anciennes souvent très mal entretenues et jamais déplombées. Il y a un produit pour ces vieilles récalcitrantes qui est l’Eliminator qui s’utilise une première fois à la place du Rimfire. C’est le plus puissant des produits Boretech. Ensuite l’utilisation du Rimfire remplacera l’Eliminator.

Reconditionner : Re mettre en condition.

Les alliages de plomb sont naturellement lubrifiants, la graisse de munitions en petit calibre aidant le passage en force de la balle dans un canon bien étroit, pour maintenir les 330m/s nécessaires.

Après un nettoyage avec la méthode Espinet, la graisse bleue va restaurer l’état de surface en bouchant les micro porosités de l’acier. Même après avoir disparu du canon elle reste efficace jusqu’au prochain nettoyage.

Il y a un autre protocole qui existe qui est celui de Bleiker, armurier Suisse, qui utilise à la place de la graisse bleue, du Gun Oil (huile synthétique contenant du Téflon) Ceux qui sont allergiques à ce produit ne doivent pas l’utiliser. Je précise que je suis un des deux importateurs pour la France des produits Boretech donc du Gun Oil.

Je ne recommande pas ce protocole avec la Gun Oil sauf à être un tireur très expérimenté. Car si l’huile est mal éliminée il y a un risque de bagage du canon, l’huile n’étant pas compressible, s’il en reste dans le canon celui-ci est condamné.

Pour l’anecdote, j’ai déjà vu repartir une Bleiker absolument neuve à l’usine parce que le tireur avait rempli le canon de gun oil et avait juste laissé l’huile s’écouler sans passer aucun patch. Le bloofff produit à 3 reprises a été mortel pour ce beau canon tout neuf, retour usine.

De plus le Gun Oil contient une foule de composés chimiques y compris du téflon qui reste très volatil et du coup respirable.

La graisse bleue, elle, est sans danger et permet en une seule opération le reconditionnement du canon. Elle va déposer à l’intérieur une fine pellicule lubrifiante (naturelle 50% d’origine animale abeille et mouton) très adhérente qui va permettre en 5 coups d’avoir un canon optimum pour un tir de précision. La cire d’abeille est d’ailleurs un des composant absolument indispensable dans la formule.

Comment la mettre sur un patch ?

Avec le pouce à plat sur le patch, faite glisser le patch d’un bord à l’autre de la boite, refaire l’opération en tournant à chaque fois un peu le patch. Au final le patch est bleu clair, sans épaisseur de graisse bleue (cas de la graisse trop molle). La quantité nécessaire est infime. Une boite de 50gr de graisse bleue dure plusieurs années.

De temps en temps grattez la surface avec un couteau rond pour éliminer les peluches éventuelles de coton. Si la surface est très irrégulière un coup de sèche-cheveux (pas trop près) va refaire une belle surface lisse. Voir la vidéo sur Youtube dans l’article ci-dessous.

A quelle fréquence ?

Difficile d’être précis dans la réponse à cette question, suivant la marque de la munition, le type de canon acier ou inox, l’état du canon à un instant T, donnera pour chacun un résultat différent.

Le plus simple est après chaque séance de tir d’une centaine de balle. Soit environ 3 cartons de 22 hunter.

Je donne ici ma méthode personnelle qui est venue à force d’habitude et d’essai, qui est la suivante et qui donne sur mes vieilles Anschütz 54 des résultats plutôt positifs. Grace à ça je sais exactement dans quel état est mon canon. Je ne me pose plus la question dois-je nettoyer ou pas.

Donc je démarre le tir avec une carabine ayant été nettoyée avant, avec le protocole Espinet.

  1. Partir en ayant mis la boite de graisse bleue couvercle métallique (conducteur de chaleur) vers soi. La graisse bleue est très agréable à utiliser à 37° C et déprimante si elle est trop froide car difficile à utiliser. J’ai choisi un couvercle métallique d’une boite assez onéreuse pour cette raison. Le couvercle en aluminium conduisant bien la chaleur du corps, et procure à la graisse bleue la bonne consistance d’utilisation, ceux qui ne font pas ça ont une graisse inutilisable.
  2. A la fin du premier carton, carabine chaude, passage de 2 ou 3 tampons VFG secs dans un seul sens c’est-à-dire du guide baguette vers la sortie du canon. Cela élimine le carbone frais et les résidus de poudre.
  3. Puis 2 patchs ronds imbibés de Rimfire blend en faisant à chaque fois des petits va et vient de 10 cm.
  4. 3 patchs secs, il faut qu’à la sortie le dernier soit absolument sec.
  5. Ici le rimfire blend détruit la couche fraiche de plomb présent. On repart donc avec un état connu, d’un canon presque propre, du moins suffisamment pour partir pour une autre série de tir.
  6.  2 patchs de graisse bleue avec des petits va et vient de 10 cm afin de refaire l’état de surface d’origine. La répartition de la graisse bleue est particulièrement importante, il ne faut oublier aucune partie du canon. A la fin des séries suivantes reprise du même protocole.

A la fin du match 2 ou 3 tampons VFG secs en attendant la maison et le protocole Espinet.

Fréquentes questions

Alors la graisse bleue ça marche ?

Oui pour reconditionner un canon c’est magique et il n’y a pas mieux. Mais en suivant le protocole précis qui est livré avec chaque commande ou téléchargeable gratuitement sur le site.

Pourquoi la graisse bleue est elle bleue ?

L’inventeur de la graisse bleue l’a faite bleue, et on respecte son oeuvre. A vrai dire la couleur quelle qu’elle soit permet de quantifier le dépôt sur le patch.
Actuellement les produits utilisés sont tellement purs que l’additif odorant à la lavande a disparu. Celui ci était fait pour masquer les odeurs fortes de la graisse de laine.

Graisse bleue sans colorant

Peut on se fabriquer de la graisse bleue ?

Tout est possible, mais vous n’aurez jamais la qualité de celle vendue sur le site. Il faut plus de 5 heures de travail pour faire un lot de 20 boites, avec des produits strictement sélectionnés introuvables dans le commerce. Ensuite tout doit être fondu en respectant les températures de fusion différentes pour chaque composant au degré près. Tout ça avec un bain marie sans eau pour éviter la vapeur. Les molécules d’eau étant impérativement proscrites dans cette graisse y compris dans les composants.

Dernier conseils

Juste un dernier conseil, l’association Rimfire/graisse bleue est indispensable, l’un n’allant pas sans l’autre. Ils fonctionnent parfaitement ensemble.

Je rappelle qu’il est nécessaire d’avoir TOUJOURS la graisse bleue dans sa poche, été comme hiver, elle s’utilise à 37°C et devient liquide mais seulement entre 65°C et 70°C.

Guide baguette CZ 452 et CZ 455

Guide baguette CZ 452 et CZ 455

CZ 452 guide baguette

Deux ans de tractations pour aboutir enfin à la fabrication de ce guide baguette spécial pour les carabines CZ de type 452, 453 et 455 en 22LR.

Ce guide baguette s’adapte à toutes les CZ 452, CZ453 ou CZ 455 quel que soit le modèle.

L’utilisation est indispensable pour le nettoyage en toute sécurité de votre CZ. Cela maintiendra la précision de cette arme de légende. Fini le risque d’érosion de l’entrée de la chambre dont l’état doit être parfait.

L’utilisation est simple, il suffit d’enlever le verrou et de mettre le guide à la place de celui-ci, la petite rainure du côté chargeur.

Ensuite il suffit d’introduire la baguette spécial CZ munie du pousse patch ou de la brosse bronze.

Fiche produit ici

Livré sous tube plastique avec sens d’utilisation